Carrelage fourniture et pose

Carrelage fourniture et pose : retenir l’essentiel

Le carrelage donne son âme à la décoration intérieure. Que ce soit pour le sol ou pour le mur, ce revêtement assure esthétique et couverture fonctionnelle. De la fourniture jusqu’à la pose carrelage, il y a quelques bases essentielles à connaître.

Pose carrelage : faire le bon choix selon la pièce

Le choix du carrelage relève des questions de goûts. Ainsi, chaque propriétaire choisira un revêtement qui le ressemble. Seulement, la règle impose des carreaux adaptés à leur fonction. En cuisine, le grès céramique émaillé sera bien indiqué. Les faïences se réservent également au revêtement mural de cette pièce. Le granit, l’ardoise et la tommette se destineront davantage à l’extérieur. Ils sont plutôt poreux et absorbent l’eau facilement.

Choisir le carrelage selon les normes

Sinon, on peut choisir selon la sollicitation du carrelage. La norme PE indique la résistance. Un carreau PE IV conviendra à une zone à trafic tel qu’une allée tandis que PEIII convient mieux aux pièces moins sollicitées. Une autre norme, l’UPEC indique l’Usure, le poinçonnement, la résistance à l’eau et aux agents chimiques. Le fournisseur devrait informer ses clients sur les caractéristiques des carreaux qu’il vend.

Fourniture des carreaux

Le carreleur peut lui-même fournir les carreaux qu’il va poser. Le propriétaire aura tout de même droit à un catalogue avec plusieurs prix. Tout dépend de la qualité et de la provenance, mais en générale, les carreaux de gré céramique seront les plus chers avec 120 euros/m². Ce sera encore plus onéreux pour la faïence puisqu’elle atteint 150 euros au m². Pour le haut de gamme il faudra choisir le marbre. Il faudra compter plus de 200 euros. Ce sont des prix qui évoluent avec le temps, mais l’ordre restera plus ou moins le même. Pour les matériaux économiques, il reste toujours la pâte de verre, la pierre calcaire et le ciment.