Isolation murs et façades par extérieur

Isolation des murs et façades thermique extérieure : l’essentiel à connaître

L’isolation extérieure des murs est un moyen pratique d’isoler une maison et de se conformer à la norme RT2012 ou la BBC. Cette méthode assure de belles performances énergétiques. Toutefois, elle comportera quelques inconvénients.

Principe de l’isolation thermique extérieur des murs et façades

Isoler la maison depuis l’extérieur revient à ajouter une couche d’isolants aux murs extérieurs. L’isolation extérieure peut se faire lors de la construction ou rénovation. Dans tous les cas, la maison conservera son apparence générale. Les matériaux isolants resteront bien camouflés sous une couche de revêtement et de la peinture. Cette épaisseur complémentaire ajoute une meilleure performance énergétique remarquable. La déperdition de chaleur demeure minime en hivers. En été, l’ardeur du soleil sera mieux retenue.

Les points positifs d’une isolation extérieure

D’abord, l’isolation extérieure des murs épargne la surface habitable. Le confort intérieur sera assuré par tout temps. L’économie d’énergie deviendra une réalité. Une bonne isolation réduit d’un tiers la charge pour le chauffage. Si la maison atteint le score énergétique requise, son propriétaire bénéficiera d’un crédit d’impôts sur le développement durable. Mieux, elle sera apte à faire face aux nouvelles réglementations conditionnées par le réchauffement climatique. À ce titre les isolants extérieurs écologiques ont la côte. La laine de chanvre, la plume de canard, le roseau et le lin assurent désormais l’isolation en externe.

Quelques contraintes lorsqu’on isole depuis l’extérieur ses murs et façades

L’épaisse couche d’isolant extérieur occupera du terrain. Le coefficient d’occupation augmente. L’isolation externe des murs sera également une méthode onéreuse à confier impérativement à un spécialiste. Les travaux seront conséquents puisqu’il va falloir revoir la toiture de manière à couvrir la nouvelle épaisseur rajoutée. Les portes et les fenêtres sont toutes à remettre à niveau. L’aspect extérieur risque de changer. Ainsi, le chantier aura besoin d’autorisation communale et de se conformer au plan d’urbanisme. L’accord d’un architecte sera parfois exigé.