Pompe à chaleur

Installer avec précaution une pompe à chaleur

Grâce aux pompes à chaleur, on peut récupérer l’énergie que notre environnement nous offre. Elle récupère également la chaleur dans l’eau, l’air ou bien dans le sol, puis elle optimise le niveau de température avant de le diffuser dans notre habitat. Cette énergie récupérée par la pompe à chaleur sert à produire de l’eau chaude, de chauffage et même de climatiseur. D’un côté c’est un moyen économique pour consommer moins d’énergie, et d’un autre côté écologique étant donné que ce système de chauffage utilise les ressources naturelles extérieures. Il existe différents types de pompe à chaleur, ainsi donc il faut prendre en compte quelques précautions avant de se lancer dans la mise en place de ce système.

Déterminer le milieu fournisseur de calories

Avant l’installation de la pompe à chaleur, il faut avant tout savoir quel fournisseur de calories sera utilisé : l’eau, l’air ou le sol. En effet, le choix du type de pompe à chaleur dépend de ce milieu. On distingue trois types de pompe à chaleur : la pompe à chaleur géothermique dont l’énergie est puisée dans le sol, la pompe à chaleur à air et la pompe à chaleur à eau.

Pompe à chaleur : Prévoir les travaux de pose

Les travaux de pose comprennent les installations nécessaires à l’intérieur et à l’extérieur. Les travaux s’effectuent en fonction du type de pompe à chaleur choisie. Les tâches concernent entre autres les supports, les tuyauteries, les évacuations… Pour une installation fiable, il est conseillé de s’adresser à des professionnels.

Respect du voisinage

Pour les pompes à chaleur à l’extérieur, il est nécessaire de prendre des dispositifs pour éviter les bruits qui gêneraient l’entourage, par exemple munir la pompe à chaleur d’un écran anti bruit pour affiner l’acoustique. Demander une autorisation pour l’installation s’il est nécessaire.

 


Le meilleur tarif pour votre pompe à chaleur ici :